Comment battre les différents types de joueurs ?

Comment battre les différents types de joueurs ?

Au poker, chaque adversaire peut être assimilé à un type de joueur. Rendez-vous sur notre typologie des joueurs de poker pour plus de précisions.

Choisissez bien votre place à la table et prenez vos décisions en fonction du type de joueur adverse, vous multiplierez vos gains comme par magie.

Le poisson (fish)

Un poisson (fish) est un joueur avec de grandes faiblesses dans son jeu. Mais une définition plus précise peut être donnée. C’est un joueur qui paie trop souvent avant le flop pour jeter ensuite.

Stratégie pour battre le poisson

Le poisson est le joueur le plus facile à battre.

  • Relancez avec un large panel de mains s’il suit la blinde et que vous avez la position sur lui. Il va souvent jeter, et vous offrir la blinde qu’il a mise avant le flop !
  • S’il suit votre relance avant le flop, faites une mise de continuation, quel que soit le flop. Là encore, le poisson va souvent jeter. En fait, vous exploitez sa faiblesse de payer trop souvent avant le flop et de jeter trop souvent après.

L’éléphant (calling station)

L’éléphant (calling station) est large et passif. Il joue beaucoup de coups et relance très peu. Au contraire du poisson, il aime aller à l’abattage. On trouve des éléphants sur beaucoup de tables.

Stratégie pour battre l’éléphant

  • N’essayez pas de le bluffer. L’éléphant trouve toujours une bonne raison de payer. Au flop, il paie pour voir le turn. Au turn, il paie pour voire la river. A la river (dernière carte), il paie pour voir si sa petite paire est gagnante, et aussi pour voir ce que vous avez.
  • Relancez vos bonnes mains, et tirez-en le maximum de valeur. Vous pouvez miser flop, turn et river avec Top paire par exemple.

La souris (mouse)

Elle sort très peu, elle a peur de tout. C’est la souris (mouse). Un joueur souris va jouer très peu de coups et relancer uniquement ses grandes mains. Il va même jouer trop faiblement ses mains, et faire l’erreur de ne pas tirer le maximum de valeur de ses bonnes mains.

Stratégie pour battre la souris

Très simple :

  • Voler ses blindes sans arrêt.
  • Payer ses relances preflop en position avec des mains à potentiel. par exemple.
  • Ne pas hésiter à jouer fortement vos mains monstres contre la souris. Si elle est dans le coup, c’est qu’elle a une bonne main et va rarement jeter !
  • Eviter de bluffer une souris. Si elle vient dans très peu de coups, c’est justement pour avoir une main forte au flop.

Le chacal (lag)

Le chacal (lag) joue beaucoup de mains et en relançant souvent. Il aime voler et agresser.

Stratégie pour battre le chacal

  • Quand vous avez une main faite, laissez le chacal miser, surtout si vous avez la position.
  • Quand vous avez une main faible, tentez de temps en temps des petits bluffs contre lui. Le chacal joue beaucoup de coups, et aura rarement une main assez forte pour aller jusqu’au bout.
  • Le chacal déteste autant être l’agressé qu’il aime être l’agresseur.

Le lion (tag)

Le lion (tag) est un joueur serré et agressif. Il joue un nombre de coups raisonnable mais violemment.

Stratégie pour battre le lion

  • Il est préférable d’avoir l’avantage de la position pour battre le lion, car il s’en sert très bien pour vous mettre la pression.
  • Tentez des petits bluffs contre lui.
  • Ne lui laissez pas la direction du coup.
  • Evitez de payer une de ses relances hors de position.

Situation idéale à une table

Maintenant connus les 5 types de joueurs, quelle serait votre position idéale à une table ?

A votre droite, vous avez un poisson et un éléphant avec chacun des tapis de 100 blindes. A votre gauche, se tiennent 2 souris
avec des tapis de 40 blindes. Ainsi, vous pourrez bluffer le poisson en position, prendre souvent le tapis de l’éléphant qui joue trop de mains, tout en volant les blindes des souris trop conservatrices.

Situation à éviter à une table

A votre droite, un lion et une souris dotés d’un tapis de 100 blindes. A votre gauche, un shortstack chacal avec un tapis de 25 blindes et un lion possédant un tapis de 100 blindes.

D’abord que faites-vous à une table où il n’y a ni éléphant ni poisson ?

Ensuite cette situation n’est pas profitable. Vous avez la position sur une souris, mais elle ne s’engagera qu’avec de très bonnes mains, ce qui neutralise cet avantage. De plus, vous avez la position sur un lion, qui lui non plus ne fera pas de grandes erreurs car c’est un bon joueur. Pire, vous ne pourrez pas voler les blindes car le chacal va très souvent aller à tapis en vous surrelançant, dans sa stratégie de petit tapis agressif. Et le lion doté de 100 blindes vous mènera également la vie dure, dans les blindes ou en ayant la position sur vous.

Ne vous contentez pas de jouer vos cartes. Jouez le joueur. C’est le chemin le plus rapide vers le succès au poker.


02/03/2011 - 09h00

Envie d'en savoir plus sur le thème Profiling et trackers ? Découvrez les articles suivants :

Analyser son jeu
Stats poker : Aller plus loin
Stats poker : identifiez votre adversaire
Utiliser les statistiques au poker

Thèmes


Niveau


Au sujet d’Hold-em-poker.eu

Animé par une équipe de passionnés, Hold’em Poker vous guide et vous conseille pour mieux jouer au poker en ligne ! Améliorez votre jeu, profitez des meilleurs bonus, trouvez le site qui vous convient, découvrez de nouvelles stratégies et ne manquez rien de toute l'actualité des tournois et des meilleurs joueurs ! Rejoignez-nous et vous recevrez des invitations gratuites à des tournois privés et profiterez de promotions exclusives !

Nous contacter - Nous recommander - Conditions générales - Plan du site - Webmaster

Copyright 2015 - Tous droits réservés

Langue