Gagner les gros pots en Omaha

Gagner les gros pots en Omaha

Nous avons vu précédemment qu'il était impératif de privilégier les mains qui tirent vers le jeu max (les nuts) par rapport à celles qui tirent vers le 2e jeu max ou pire, en Omaha Poker. Voyons donc les situations où nous pouvons maximiser les gains.

Comment gagner les gros pots en Omaha ?

Voici comment gagner les gros pots en Omaha :

  • 1) En freerollant votre adversaire
  • 2) En misant avec le jeu max
  • 3) En misant avec de gros tirages

1) Freeroller son adversaire

Etre en freeroll, c'est être certain de gagner la moitié du pot et avoir une chance de le gagner entièrement.
Voici une situation de freeroll : un joueur expérimenté possède . Un joueur débutant possède . Le flop arrive : . Les deux joueurs mettent tout leur tapis.

Les deux joueurs possèdent la quinte max. Mais le joueur expérimenté ne peut plus perdre cette main, tandis que le joueur débutant peut encore la perdre, si un 7 ou un 8 tombe (cela donne une quinte supérieure au joueur expérimenté) ! Le joueur expérimenté est donc en freeroll, en roue libre, pour gagner le pot. Vous devez être ce joueur expérimenté et pas le débutant.

2) Miser avec le jeu max

Quinte max

La Quinte max est la combinaison de cartes la plus haute constituant une quinte.

Exemple : Sur un tableau , la quinte max est obtenue avec un 4 et un 5 en main. Ayez à l'esprit qu'une quinte obtenue avec les 2 cartes les plus hautes dans votre main est toujours max.

Couleur max

La couleur à l'As est évidemment la meilleure. Sauf quand l'As de la couleur en question figure sur le tableau, auquel cas la couleur max est la couleur hauteur Roi et ainsi de suite. Privilégiez les mains vous offrant la couleur max, ou le tirage couleur max (à l'As). Toute couleur non max doit être considérée comme ayant une valeur moyenne, car la possibilité que vous ayez une couleur crève les yeux.

Top brelan et top full

Posséder le top brelan et/ou le top full est très important.
Une des situations qui coûtent le plus cher en Omaha, c'est quand tout part à tapis, qu'un joueur montre un brelan et que son adversaire montre un brelan supérieur. Vous devez être celui qui montre un brelan supérieur.

Sachez coucher vos petites paires avant le flop (comme nous l'expliquons dans l'article sur les mains de départ en Omaha). Couchez vos petits brelans après le flop si vous observez beaucoup d'action.

Exemple : Vous avez
Le flop est . Un adversaire serré mise. Vous relancez à hauteur du pot. Il relance à nouveau à hauteur du pot. Il y a fort à parier que votre brelan ne sera pas suffisant. Votre adversaire aura suffisamment souvent un brelan, et quand ce ne sera pas le cas il aura un tirage avec une bonne équité contre votre main.

Cas particulier : Brelan + tirages

L'idéal pour gagner des gros pots, c'est d'avoir un gros brelan combiné à de bons tirages. Pourquoi ? Tout simplement parce que

  • Vous pouvez avoir un plus gros brelan que l'adversaire, auquel cas il tire mort (drawing dead) ou presque
  • Dans les rares cas où il possède un meilleur jeu que vous, vous conservez une chance de gagner le pot grâce à vos tirages

Exemple de brelan et tirages pour gagner de gros pots

Vous avez en main
Flop :

Vous avez donc en main le 2e brelan max + tirage quinte par les deux bouts. Soit 8 cartes améliorantes vers la quinte max et 1 carte améliorante vers le carré.

On peut imaginer des situations encore meilleures comme par exemple brelan max + tirages max


Flop :

Vous avez ici brelan max + 9 outs vers la couleur max + 4 outs vers la quinte max, soit 13 cartes améliorantes en comptant le carré possible ! Même si votre adversaire a floppé la quinte avec une main comme , vous conservez une bonne équité contre lui. C'est ce type de mains qui vous rapporteront gros à coup sûr en Omaha.

3) Les gros tirages

Wrap

Le Wrap est un tirage enveloppant. En Hold'em, il est rare de posséder un tirage avec plus de 8 outs. Typiquement un tirage avec sur un flop est considéré comme très bon. 8 cartes vous offrent la quinte. En Omaha par contre vous trouvez des tirages enveloppant, avec 10, 13, 16 et parfois plus de 20 outs ! Un tirage à 8 outs est donc un tirage faiblard.

Exemples de Wrap

  • sur un flop . 13 cartes améliorantes (les 7, les T, les J, les Q, les A).
  •   sur un flop . 16 cartes améliorantes.
  •   sur un flop . 20 cartes améliorantes.

Attention aux Wraps adverses

A l'inverse, ne surestimez pas vos mains faites en Omaha. Pensez aux Wraps possibles chez votre adversaire. Si vous possédez un brelan moyen ou double paire sur un flop offrant des wraps et qu'il y a beaucoup d'action, sachez lâcher votre main.

Gros tirages = cartes hautes en Omaha

Par définition, les cartes hautes complètent souvent des tirages hauts. Des mains comme ou peuvent vous donner de multiples tirages max en cas de flops favorables. Les cartes hautes sont meilleures car elles vous offrent plus souvent des tirages max ainsi que des doubles paires max.

Vous avez maintenant... toutes les cartes en mains pour construire de gros pots à bon escient en Omaha.


03/12/2012 - 09h15

Envie d'en savoir plus sur le thème Omaha ? Découvrez les articles suivants :

Les bonnes mains de départ en Omaha
Les mauvais réflexes du joueur de Hold'em en Omaha
Les mauvaises mains de départ en Omaha
Omaha Poker : les bases du jeu

Thèmes


Niveau

Omaha


Au sujet d’Hold-em-poker.eu

Animé par une équipe de passionnés, Hold’em Poker vous guide et vous conseille pour mieux jouer au poker en ligne ! Améliorez votre jeu, profitez des meilleurs bonus, trouvez le site qui vous convient, découvrez de nouvelles stratégies et ne manquez rien de toute l'actualité des tournois et des meilleurs joueurs ! Rejoignez-nous et vous recevrez des invitations gratuites à des tournois privés et profiterez de promotions exclusives !

Nous contacter - Nous recommander - Conditions générales - Plan du site - Webmaster

Copyright 2015 - Tous droits réservés

Langue