Les mauvais réflexes du joueur de Hold'em en Omaha

Les mauvais réflexes du joueur de Hold'em en Omaha

Bon nombre de joueurs d'Omaha Poker viennent du Hold'em. Rien d'étonnant, puisque le No Limit Hold'em est le poker le plus répandu dans le monde. Découvrez quels sont les défauts typiques du joueur de Hold'em quand il passe à l'Omaha. Repérez ces défauts. Corrigez-les dans votre jeu et exploitez-les chez votre adversaire.

2 bonnes mains de Hold'em ne font pas une bonne main d'Omaha

Une bonne main d'Omaha doit combiner 4 cartes complémentaires les unes avec les autres.

Exemples :

  • est un monstre (multiples possibilités de quinte + cartes hautes)
  • est une très bonne main ( possibilités de quinte + possibilité de brelan correct)
  • est une bonne main, bien qu'elle soit un peu dangereuse (Possibilités de couleur et de quintes)

est une poubelle. Au mieux vous toucherez Top paire avec cette main. Les 4 cartes ne sont pas du tout coordonnées. La paire de 5 vous offrira parfois des brelans au flop, mais sans sortie de secours si vous faites face à un surbrelan.

est une poubelle. Vous avez 1 chance sur 5 de toucher un brelan avec cette main... Mais elle n'a aucun autre potentiel. De plus votre brelan sera faible et risque de trouver un surbrelan en face, car les surbrelans sont beaucoup plus fréquents qu'en Hold'em !

La surrelance preflop (3bet)

En Omaha, vos adversaires vont très souvent payer une surrelance preflop ou 3bet, contrairement au Hold'em. La raison est simple.

Avant le flop, une main d'Omaha a très rarement moins de 35% de chances de remporter le coup face à 1 seul joueur.
De ce fait, les joueurs veulent voir le flop avant de prendre une décision. En conséquence :

Le 3bet light est peu rentable en Omaha.
Quand vous surrelancez, faites-le avec une main jouable au flop.

3bet à mauvais escient

Les joueurs de Hold'em ont tendance à 3better les mauvaises mains en Omaha. Des mains comme QQxx, KKxx ou AAxx. Or ces mains sont beaucoup beaucoup moins bonnes à 3 better qu'en Hold'em. Pour que ces mains soient réellement des monstres, il faut qu'elles soient bien accompagnées par les 2 cartes restantes.

Une main comme comme ne mérite pas d'être 3betté, voire même de payer une simple relance avant le flop. Par contre une main comme est excellente, avec une paire haute, un As suité et 4 cartes hautes.

Une main comme est très bonne à 3better. Vous créez un gros pot et un grand nombre de flops vont vous permettre de finir à tapis. Si vous ratez le flop vous savez où vous en êtes assez précisément et vous prendrez facilement la bonne décision entre miser en bluff et laisser tomber le coup.

Ne pas savoir lâcher une paire

En Omaha, une paire, même supérieure au flop est une main très moyenne.

Prenez par exemple sur un flop . Votre main a très peu d'améliorations possibles, tandis qu'un adversaire a facilement trouver double paire, quinte ou de multiples tirages sur ce flop. De plus face à des mains comme 99xx ou JJxx, votre main ne vaut rien.

De même, un petit brelan en Omaha est de même force qu'une paire en Hold'em.

Surestimer les As

Surestimer les As est certainement le défaut le plus courant des joueurs de Hold'em en Omaha. Encore une fois,une bonne main d'Omaha est une main de 4 cartes qui se complètent. Pas seulement 2.

  • est une main excellente : 4 cartes hautes + paire max + 2 tirage couleurs max potentiels.
  • est une poubelle. Si vous ne touchez pas de brelan au flop, votre main ne vaut pas grand-chose.

Surjouer des pots hors de position avec des mains comme est une des plus grandes sources de pertes à ce jeu. Ne le faites pas.

Ne sous-jouez pas

Ne sous-jouez pas en Omaha.

Votre objectif est de prendre le tapis adverse. Pour réussir cela vous devez miser dès que vous possédez une bonne main.
En ne misant pas ou en misant peu, vous risquez de voir une carte effrayante, complétant ou ouvrant de multiples tirages.

Les avantages de ne pas sous-jouer sont donc simples et évidents :

  • Vous jouez pour prendre le tapis de votre adversaire
  • Vous ne donnez pas de carte gratuite

La mise standard au flop est de 100% du pot.

Payer trop souvent les mises

Quand votre adversaire mise, attention. Il a souvent une grande main, ou une main à tirage qui peut s'améliorer.
Rappelez-vous que Grosse mise = grosse main. C'est déjà vrai en Hold'em, ça l'est beaucoup plus en Omaha.

Acceptez que votre adversaire possède la main qu'il représente. Notamment, le Check-call avec une main comme Top paire et même double paire vous coûtera très cher dans cette variante.


28/11/2012 - 16h35

Envie d'en savoir plus sur le thème Omaha ? Découvrez les articles suivants :

Gagner les gros pots en Omaha
Les bonnes mains de départ en Omaha
Les mauvaises mains de départ en Omaha
Omaha Poker : les bases du jeu

Thèmes


Niveau

Omaha


Au sujet d’Hold-em-poker.eu

Animé par une équipe de passionnés, Hold’em Poker vous guide et vous conseille pour mieux jouer au poker en ligne ! Améliorez votre jeu, profitez des meilleurs bonus, trouvez le site qui vous convient, découvrez de nouvelles stratégies et ne manquez rien de toute l'actualité des tournois et des meilleurs joueurs ! Rejoignez-nous et vous recevrez des invitations gratuites à des tournois privés et profiterez de promotions exclusives !

Nous contacter - Nous recommander - Conditions générales - Plan du site - Webmaster

Copyright 2015 - Tous droits réservés

Langue