Réagir face à un 3bet

Réagir face à un 3bet

Rappel : le 3bet équivaut à surrelancer une relance avant le flop. Vous voilà à une table de poker. Un joueur vous 3bet. Comment réagir au mieux ? Quelles sont vos options de jeu possibles ? Voici un aperçu des bonnes réactions face à un adversaire qui vous surrelance.

Changer de position à la table

Si un gros 3betteur est placé juste derrière vous, il va régulièrement vous placer dans des situations difficiles. En effet, s'il vous 3bet en position, que pouvez-vous faire ?

  • Surrelancer à votre tour. Mais cela crée un pot énorme et il vous faut de préférence une bonne main.
  • Payer. Vous voilà dans la perspective de jouer un gros pot sans l'initiative et surtout sans la position.
  • Jeter votre main. Cela vous rapporte 0.

Aucune solution n'est satisfaisante. Vous voulez simplement éviter ces désagréments. Mieux vaut donc être à gauche de votre adversaire plutôt qu'à sa droite. Changez donc de place si le logiciel sur lequel vous jouez vous le permet.

Beaucoup de 3betteurs à la table ? Changez de table !

Si vous êtes à une table ou un ou plusieurs joueurs 3bettent beaucoup, il y a fort à parier que cette table est peu profitable. Changez de table, à moins que plusieurs autres joueurs à la table ne soient extrêmement faibles et donc profitables.

Payer le 3bet ? Hors de position, non !

Si un joueur en position vous 3bet, le fold s'impose par défaut... avant d'en savoir plus. Sauf évidemment si vous possédez un monstre en main tel que QQ+/AK. Encore une fois, le fait d'être hors de position rend le call peu profitable car l'adversaire pourra manoeuvrer en toute sérénité car il disposera de plus d'informations que vous. Il fera donc moins d'erreurs.

De grands noms du poker recommandent de ne jamais payer un 3bet hors de position.
Car si votre main est assez forte pour justifier un call hors de position, elle est assez forte pour justifier un 4 bet.

Exemple : Armé de 100 blindes, vous relancez au cut-off avec , un joueur inconnu vous 3bet au bouton. Le mieux est de jeter votre main. Certes elle est séduisante, mais hors de position et sans l'initiative, vous allez vite constater que cette main est riche de dangers.

Payer le 3bet ? En position, parfois !

En position par contre, payer le 3bet peut dépendre de nombreux facteurs. Avec l'avantage de la position, vous pourrez plus aisément définir l'éventail de mains adverse et jouer de manière optimale (bluff). Evidemment, si votre adversaire ne 3bet que KK+, il sera difficile de rentabiliser le coup !

Vous avez le droit de jeter votre main

Sachez jeter votre main sur un 3bet, même avec l'avantage de la position. Si votre adversaire vous 3bet avec une main forte, l'avantage de la position ne compense pas l'avantage en cartes de votre adversaire. En particulier, avec un tapis de 100 blindes, il n'est pas rentable de payer avec une petite paire dans le but de trouver un brelan (setmining).

En position face à un joueur qui 3 bet un éventail de mains polarisé, payez

Si votre adversaire 3bet light avec un éventail de mains polarisées, payez-le en position et faites-le jouer le flop. Polariser son éventail de 3 bet signifie 3 better à la fois ses monstres et ses poubelles.

En gros la situation est simple. S'il a un monstre, il va aller à tapis. S'il a une poubelle, il va finir par jeter sa main. Bluffez-le en profitant de votre position après le flop. Si vous possédez une bonne main comme , laissez-le miser après le flop et rentabilisez votre bonne main.

Exemple : Vous avez 100 blindes, vous relancez au bouton avec , un joueur avec 13% de 3bet vous surrelance en petite blinde. Vous savez que ce joueur aime 3better des mains faibles dans les blindes. Voilà une bonne situation pour payer le 3bet.
En effet, le joueur expérimenté polarise certainement ses 3bets au bouton et ne pourra pas souvent gagner le coup.

En position face à un joueur qui 3bet un éventail fusionné (mergé), 4bet

Certains adversaires, surtout dans les blindes, 3bettent un large éventail de main. Mais ils 3 bettent par exemple le Top 12% des mains. Contre ces joueurs, 4bettez. Leur main ne leur permettra pas de payer souvent le 4bet.

Par exemple, vous relancez au bouton, un joueur en grosse blinde vous 3bet. Il a plus de 12% de 3bet dans cette situation. Son éventail de main ressemble à : {TT+,ATs+,KTs+,QTs+,JTs,AJo+,KJo+,QJo}

La beauté du 4bet, c'est qu'il va jeter la grande majorité des mains avec lesquelles il a 3betté. Par exemple, s'il paie un 4 bet ou qu'il paie avec {JJ+/AK}, soit moins de 4% des mains, cela veut dire qu'il jette sa main plus de 2 fois sur 3. Cela suffit à rendre un 4bet rentable.

Sachez cependant qu'il ne faut pas abuser des conseils précédents dans les petites limites.
Assurez-vous de bien cerner les tendances adverses avant de réagir. Ne vous laissez pas abuser par des évènements ou par des statistiques basés sur un faible nombre d'observations.


15/06/2012

Envie d'en savoir plus sur le thème Cash Game ? Découvrez les articles suivants :

3bet light, ébauche d'éventail de main
3bet light, exemples
3bet light, notions avancées
3bet light, situations à éviter
Battre les débutants au poker. 2e partie.

Thèmes


Niveau

Le 3bet light


Au sujet d’Hold-em-poker.eu

Animé par une équipe de passionnés, Hold’em Poker vous guide et vous conseille pour mieux jouer au poker en ligne ! Améliorez votre jeu, profitez des meilleurs bonus, trouvez le site qui vous convient, découvrez de nouvelles stratégies et ne manquez rien de toute l'actualité des tournois et des meilleurs joueurs ! Rejoignez-nous et vous recevrez des invitations gratuites à des tournois privés et profiterez de promotions exclusives !

Nous contacter - Nous recommander - Conditions générales - Plan du site - Webmaster

Copyright 2015 - Tous droits réservés

Langue